• Moineau

    Moineau.jpg


    Moineau se reposant sur une branche,aprés chamailleries avec ses congénéres


    « Feuilles de poirierChampagne ! »

  • Commentaires

    1
    Mardi 19 Février 2008 à 22:26
    Quichottine
    Après tout, ici, ce n'est pas si mal... il n'y a pas beaucoup de monde.

    Je venais te dire que tout à l'heure, à minuit, va paraître sur mon blog un avis de pause pour la bibliothèque... je ne ferme pas, je laisse la porte ouverte, mais je ne vais rien publier pendant quelque temps.

    Je viendrai te voir... comme parce que je ne veux pas délaisser ceux qui sont importants pour moi et que tu en fais partie.

    Par contre, je ne sais rien de plus.

    Je t'embrasse, Clo, très fort.
    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    2
    Clo
    Jeudi 21 Février 2008 à 11:17
    Clo
    Merci ma Quichottine de me compter parmi les gens importants pour toi .
    Je passerai
    3
    Vendredi 12 Mars 2010 à 19:41
    Quichottine
    Curieux... Tu vois, je cherchais un petit coin tranquille pour te dire un secret... et je retombe sur ce moineau.

    C'était déjà sur celui-ci que je t'avais annoncé une pause, en février 2008.

    Là, non, je ne vais rien te dire de semblable.

    Seulement un énorme merci, parce que, tu vois, en regardant l'accueil de ton blog, ce que je fais rarement puisque j'y arrive par les avis de parution d'article, le plus souvent, j'ai vu que tu avais mis "ma petite soeur virtuelle" Et, là tu vois, j'en ai les larmes aux yeux, même si je sais cela depuis longtemps et que tu es ma grande soeur aussi, des soeurs choisies, c'est important, sans aucun doute.

    Il n'y a pas que le virtuel, mais dans ce monde-ci où j'aime te retrouver, je suis heureuse de te savoir là... très heureuse.

    Merci tout plein, même si c'est un peu décousu, je sais que tu comprendras.
    Je t'embrasse très fort.

    4
    Clo
    Samedi 13 Mars 2010 à 11:50
    Clo
    Ca y est, j' y vais de ma petite larme.
    Ton commentaire m' émeut beaucoup plus que tu ne pourrais le supposer.
    Merci beaucoup ma petite sœur adorée.
    Moi aussi je suis toujours heureuse de te retrouver, de te savoir là.
    Gros bisous XXXXXL ma Quich'
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :